Les Celliers de Sion

En 1992, les maisons Bonvin et Varone propriétaires de vignobles réputés et de marques reconnues, ont fondé les Celliers de Sion, un centre complet de vinification et d’embouteillage. L’objectif était de développer des synergies et rationaliser certaines activités communes. Dans le cadre de ce partenariat d’avant-garde, la gamme commune aux deux maisons, Bibacchus est imaginée pour approcher le marché de la grande distribution. En cette année d’anniversaire des 25 ans des Celliers de Sion, les maisons intensifient leur collaboration en créant notamment une force de vente commune. Cette nouvelle étape coïncide également avec l’ouverture en automne 2017 d’une nouvelle structure d’accueil au pied du spectaculaire vignoble de Clavau. Les œnologues Thierry Delalay et Pierre-Alain Melly, en charge depuis plusieurs années de la vinification respectivement des vins Bonvin et Varone, restent garants de la qualité et de l’identité des productions.

La nouvelle structure sera inaugurée le 1er décembre 2017. Cette échéance va clairement générer de nouvelles synergies pour les deux encaveurs et offrir un magnifique écrin pour leurs crus qui, grâce à leur complémentarité, permettent aux consommateurs de pouvoir bénéficier d’une parfaite illustration de la diversité des vins du Valais.

Quelles ambitions ?

Les Celliers de Sion, jusqu’ici cantonnés à son rôle susmentionné, s’engage dans un défi touristique et oenotouristique dont l’objectif est d’attirer une clientèle de loisirs et de divertissement, amateurs ou non de vins. Les Celliers de Sion vont proposer diverses offres oenotouristiques tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du centre d’accueil. En effet, la situation exceptionnelle du bâtiment, au pied du vignoble de Clavau et donc, par conséquent, à proximité des domaines Bonvin et Varone, facilitera le transfert à pied ou par d’autres moyens dans les divers lieux d’accueil sur le vignoble de Sion (Guérite Brûlefer, le Cube Varone, les Mazots du Clos du Château, la Guérite d’Uvrier).

L’ambition de ce nouveau projet commun est donc multiple : d’une part, de développer des compétences oenotouristiques afin de créer les conditions idéales de la rencontre entre des consommateurs curieux et exigeants et des vins produits dans un paysage exceptionnel et unique et, d’autre part, de renforcer la qualité et l’image des vins du Valais : l’oenotourisme comme valorisation des produits et du patrimoine viticole.

Nous nous inscrivons dans la durée et souhaitons positionner dans un avenir proche Les Celliers de Sion comme l’une des destinations oenotouristiques incontournables en Suisse.

Les Celliers de Sion, à la rencontre du Vin !

David Héritier,
Directeur des Celliers de Sion et des maisons Bonvin et Varone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *